Après une semaine de vacances sur la côte est, à Mananjary puis Manakara, nous avons découvert les villages de pêcheurs, leur pêche, leurs poissons frais succulents,
un rythme de vie qui semble moins aride que dans les terres betsileo, et toujours autant de couleurs et de sourires à admirer.
 


Plantations de vanille, girofle, poivre, café, baies roses… nous avons visité une plantation agro-touristique grâce à une jeune association de chrétiens, regroupés pour un développement commun et durable de leur pays. De la pépinière à l’assiette, nous avons suivi le chemin de vie de ces plantes si exotiques pour nous. Après une marche d’approche peu souhaité par notre progéniture, la dégustation de canne à sucre coupée devant nous et pour nous, a conquis les petits estomacs de nos bambins ravis.
 
 


Balade en pirogue le long du canal des Pangalanes, poissons, crevettes, crabes et langoustes grillés sur la plage avec notre guide Lewis, jeux dans le sable au bord de l’océan indien…Tempête et course des enfants sous la pluie : tout y est pour une vraie coupure de notre quotidien ! On se régale !

 
 
 


Après Mananjary, c’est à Manakara que nous avons passé 4 jours fabuleux de farniente avec baignades et grillades de poissons, achetés aux pêcheurs rentrants de la pêche.

 
Jusqu’à aujourd’hui où nous avons été sur une embouchure entre le canal des Pangalanes et l’océan, lieu extraordinaire où les lémuriens sont si apprivoisés qu’ils nous montaient sur les épaules : une expérience incroyable ! Crocodiles en captivité et tortues terrestres ont complété la visite.