Après 8 ans de voyage dans tous les pays...Philippines, Afrique du Sud, Cameroun, Belize, Nouvelle-Zélande ou encore la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Canada, Bronx de New York, l'ïle Maurice..
Et tout cela sans dépenser un sou, et devant notre cheminée...
Nous voilà depuis un mois avec un projet qui colle avec notre réalité familiale.


Nous partons à Madagascar en janvier 2018 !

La destination : Antamponjina, banlieue de Fianarantsoa

A Antamponjina, nouvelle zone en développement dans la périphérie de Fianarantsoa à 400 km d’Antananarivo, la vie s’articule autour de la paroisse St François et Ste Claire d’Assise. Ce sont les Pères Capucins qui sont à l’origine du désenclavement de ce quartier extrêmement pauvre, qui n’était ni desservi ni viabilisé. Zone interdite, il était utilisé par les militaires comme champ de tir. Les pères ont construit un pont pour libérer les terres qui, de ce fait, connaissent un développement rapide. Les Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie (FMM) y assurent l’éducation - écoles primaires et secondaires - la cantine scolaire et différents ateliers de formation professionnelle (coupe, couture). Ainsi la colline d'Antamponjina, auparavant inhabitée est devenue un " complexe socio-éducatif " pour les enfants pauvres des alentours. Le père Pascal de Gaspéris, curé de la paroisse, a fait construire deux nouvelles écoles en 2006 qui comptent plus de 1000. La zone d’Antamponjina compte maintenant au moins 20.000 habitants.

La mission : 

· Suivi médical des grossesses et accompagnement des naissances au sein du dispensaire.

 

· Renforcement des compétences locales par la formation des matrones.
· Création d’un suivi échographique.
· Sensibilisation aux questions de santé affective et sexuelle au sein du quartier et des écoles.
· Gestion administrative du dispensaire.


D'autres perspectives :

Il est également possible que nous intervenions au centre de santé de Fianarantsoa.